Conseiller en temps partiel

Le concept MenCare en entreprise contient les prestations MenCare adressées aux dirigeants et cadres ainsi qu’aux collaborateurs des entreprises, organisations et associations en Suisse romande.

Cinq pas vers le temps partiel. A quoi dois-je faire attention si je veux travailler à temps partiel ? Les réponses aux questions suivantes sont importantes :

  1. Qu’est-ce que je veux faire ?
  2. Quelles options est-ce que j’ai?
  3. Quels arguments ai-je pour convaincre mon chef?
  4. Je l’ai fait. Je travaille à temps partiel! A quoi dois-je faire attention?
  5. Comment suis-je assuré?

Je veux travailler à temps partiel – que dois-je faire ?

Informe-toi comment est-ce que le temps partiel est pratiqué dans ton entreprise: Le temps partiel est une question de culture d’entreprise. Fais le point sur la situation dans ton entreprise:

  • Est-ce que je suis le premier temps partiel ou d’autres le font-il déjà ? Quelles sont leurs expériences?
  • Suis-je le seul qui veut réduire son temps de travail ou d’autres le veule-t-il aussi ? Où en sont-ils dans leur démarche ? Ont-ils déjà parlé à leur supérieur ?
  • Est-ce que la politique de mon employeur est progressiste et sociale?

Définis tes objectifs : qu’est-ce qui t’intéresse dans le temps partiel ? En travaillant à temps partiel, tu y gagnes beaucoup mais tu renonces aussi à différents choses : tu reçois un plus petit salaire, il se peut que tes chances de promotion s’atténuent, que tes collègues te délaissent ou que ta vie professionnelle soit un peu plus compliquée qu’avant. Donc, il faut que tu saches vraiement pourquoi tu le fais!

  • Pourquoi est-ce que je veux travailler à temps partiel ?
  • A quel taux d’activité et avec quel modèle de travail?
  • Qu’est-ce que je gagne (professionnellement, personnellement, familialement)?
  • Qu’est-ce que je perds?
  • A quels compromis suis-je prêt ? ne suis-je pas prêt?
  • Qu’arrive-t-il si ma demande est refusée?

Parle avec le/la chef.fe: Ton chef est ton partenaire quand il s’agit de modifier ton taux d’activité. Soit prêt, avec de bons arguments pour le convaincre, ne te laisse pas décourager par une première réaction négative. En cas de doute, entreprends tes démarches par écrit.

  • Planifie tes objectifs et prépare-toi très bien
  • Apparais sûr de toi. Tu ne fais pas une demande mais une offre
  • L’offre n’est pas seulement bonne pour toi mais aussi pour ton chef
  • La famille est importante pour toi. Et tu ne peux t’en occuper assez bien que si tu peux travailler à temps partiel
  • Dis ce dont tu as besoin ! Fais des propositions concrètes !
  • Montre de la compréhension si le chef a certaines réticences
  • Aide-lui à trouver des solutions – est-ce qu’une période d’essae de 6 moins serait envisageable ?
  • Sois persévérant. Essaie encore une fois.

Je veux travailler à temps partiel. Quelles sont mes options ?

Il existe différentes formes de temps partiel. Par exemple:

  • Le temps partiel quotidien : tu travailles tous les jours de travail mais avec un temps de travail réduit
  • Le travail à mi-temps : tu travailles tous les matins ou toutes les après-midis
  • Le temps partiel hebdomadaire : tu travailles des journées entières mais pas tous les jours de travail
  • Les semaines de travail alternées : tu travailles par exemple chaque deuxième semaine, trois semaines sur quatre ou toujours la première semaine du mois
  • Le travail partiel annualisé : tu es libre d’organiser le temps de travail sur l’année entière. Cela te permet de travailler plus ou moins suivant la période ou la quantité de travail
  • Le Jobsharing: tu partages un plein-temps avec une deuxième personne.

Les modèles de travail fixes ou flexibles ont chacun des avantages et des inconvénients. Si tu t’entends avec ton employeur sur un temps partiel quotidien par exemple, cela te permet de planifier plus facilement le reste de tes journées. Mais cela diminue ta capacité de réaction face à des imprévus professionnels. Avec un modèle flexible, par exemple un temps partiel annualisé, tu as plus de libertés à la condition que tu puisses vraiment déterminer toi-même ton temps de travail. Cette flexibilité donnée par l’employeur peut cependant devenir un inconvénient pour l’employé dans l’exemple du « travail sur appel ».

Je veux travailler à temps partiel. Quels sont les arguments qui peuvent convaincre mon chef ?

Les entreprises qui utilisent du temps partiel constatent les effets positifs suivants:

  • Motivation supérieure des collaborateurs
  • Climat d’entreprise plus agréable et moins d’accidents professionnels grâce à des collaborateurs plus sereins
  • Moins de cas d’absence pour raison de maladie
  • Taux de rotation du personnel plus faible
  • Meilleures attractivité de l’entreprise sur le marché de l’emploi
  • Meilleure productivité des travailleurs à temps partiel en comparaison avec les travailleurs à plein temps
  • Augmentation de l’efficience par des formes flexibles d’organisation du travail
  • Plus de Know-how par l’acquisition de nouvelles compétences externes provenant des travailleurs à temps partiel.

Ajoute encore tes arguments personnels à cette liste : souhaites-tu répartir adéquatement tes forces entre le travail et la famille pour trouver un bon équilibre ? Obtenir un temps partiel pour pouvoir t’engager dans une activité bénévole ou te lancer dans une formation continue – qui peut être intéressante pour l’entreprise ? Il se peut aussi que la réduction du temps de travail te permette de recentrer ton travail sur les tâches essentielles et prioritaires de ton job…

Je l’ai fait ! Je travaille à temps partiel. A quoi dois-je faire attention ?

Reste bien dans l’équipe: Celui qui est souvent absent de la place de travail a plus de difficultés à s’intégrer dans l’équipe. Soigne particulièrement bien tes contacts avec tes collègues et tes supérieurs. Quand tu es là, montre que pour toi ton travail et ta collaboration avec l’équipe sont importants. Tu travailles moins d’heures mais pas moins bien !

Suis bien les affaires courantes: Les temps partiels courent le risque de manquer certaines informations car ils ne sont pas toujours présents. Fais attention à bien transmettre tes informations à l’équipe et à bien recevoir de sa part les plus importantes en retour. Fais-le de manière calme et ne pense pas qu’il y ait une mauvaise intention si tu passe à côté de quelque chose parce que tu n’étais pas là. Les autres ne doivent pas te courrir derrière.

Fais ce que tu peux, mais pas trop! Les personnes à temps partiel peuvent aussi être tenues de faire des heures supplémentaires. Cela comporte le risque que les heures libérées par le temps partiel disparaissent. Dans le même temps, si elles n’ont font pas suffisamment – car elles doivent aussi en faire-, il existe un risque de créer une certaine jalousie de la part des personnes à plein temps.

Contenus

Questions?

Gilles Crettenand

Gilles Crettenand

Coordinateur MenCare Suisse romande

Coordinateur MenCare Suisse romande | crettenand@maenner.ch

Gilles Crettenand est responsable du programme MenCare en Suisse romande. Il développe un plan d'action en lien avec la stratégie MenCare Suisse avec les partenaires et personnes intéressés et concernés par la thématique.